fbpx
TOP
Histoire, informations pratiques et visite de la cathédrale

Visiter la cathédrale de Séville

visiter-cathedrale-seville

Visiter la cathédrale de Séville

Parmi les incontournables lors de votre visite à Séville, vous croiserez naturellement le chemin de la plus grande cathédrale gothique du monde : la cathédrale de Séville. Vous devez visiter cette majestueuse cathédrale, appelée aussi cathédrale de Santa María de la Sede (ou Notre-Dame du Siège) !

Depuis 1987, le patrimoine mondial de l’Unesco compte la cathédrale de Séville parmi sa liste de biens culturels à préserver. Ce chef d’oeuvre et sa Giralda sont les emblèmes de la ville. De nombreux trésors et des surprises toutes aussi belles les unes que les autres vous attendent à l’intérieur pour une visite exceptionnelle. Alors, ne perdez plus une minute et direction… la Cathédrale de Séville, une visite incontournable à faire à Séville !

Vous trouverez dans cet article tous les conseils et informations pratiques pour réussir votre visite de la cathédrale de Séville (réservation des billets, horaires de visite, visites guidées, …), une explication historique ainsi qu’une présentation du déroulé de la visite.

Achetez vos billets coupe-file pour la cathédrale de Séville et sa Giralda. Billets sans attente pour visiter la cathédrale de Séville.
18€
Optez pour une visite guidée de la cathédrale de Séville afin d'en comprendre l'histoire et de ne rien louper de cette immense cathédrale gothique.
30€

Histoire de la cathédrale de Séville et sa Giralda

Avant de vous lancer dans la visite de la Cathédrale de Séville, je vous invite à faire un petit retour en arrière sur l’histoire de cette magnifique bâtisse.

La mosquée

C’est au XII ème siècle que le mouvement almohade voit le jour. S’implantant dans un premier temps au Maghreb, ils arrivent en Andalousie (al-Andalus) au milieu de ce même siècle pour conquérir ce territoire. Séville tombe entre leurs mains en 1147.
C’est pendant son règne que le calife Abu Yaqui Yusuf, embellie Séville. Elle devient alors une capitale digne de ce nom. Le calife souhaite construire une Grande Mosquée à l’image de cette belle ville. Et c’est entre 1184 et 1198 que la Grande Mosquée et son Minaret sont bâtis face à l’Alcazar.
Le minaret a été construit sur le modèle de certains minarets almohades (comme par exemple la Koutoubia de Marrakech). Du haut de ses 97,5 mètres, cette œuvre est une véritable fierté pour la ville. Vous pourrez l’admirer en visitant de la cathédrale de Séville.

La cathédrale

En 1248, la mosquée est consacrée comme cathédrale suite à la reconquête du Roi Saint Ferdinand III de la ville de Séville.
Malheureusement en 1356, Séville est frappée d’un terrible tremblement de terre et de nombreux dommages sont causés, aussi bien dans le Grande Mosquée que dans le Minaret.
C’est l’occasion pour les chrétiens de bâtir une cathédrale pour remplacer cette mosquée. Quant au Minaret, il est reconstruit au milieu du XVI ème siècle. Une statut de bronze, la statut de la Foi, prend place tout en haut. Surnommée la Giralda, car elle tourne sur elle-même en fonction des vents, ce nom est désormais utilisé pour parler de l’ensemble de la tour.
Lors de votre visite de la cathédrale de Séville, vous pourrez retrouver certains vestiges et indices rappelant la présence de la mosquée à l’emplacement de la Cathédrale de Séville. Nous pouvons citer en exemple la base carrée de la Cathédrale, la Giralda (rappelant le Minaret de la mosquée) ou encore la présence de la cour des Orangers et sa fontaine, où été pratiquées les ablutions avant d’aller prier.

Avant d’aborder la visite de la Cathédrale de Séville en elle-même, et des choses à faire et à voir, vous vous posez sûrement beaucoup de questions quant à la réservation et l’achat des billets, les entrées, les visites et autres conseils pratiques. Nous y répondons tout de suite.

Visiter la cathédrale de Séville : billets coupe-file et visites guidées

Pour profiter pleinement de votre visite de la cathédrale de Séville, plusieurs solutions s’offrent à vous.
Pour commencer, je vous conseille grandement la visite guidée en français. En effet, lors d’une visite guidée, vous avez un interlocuteur avec lequel vous pouvez échanger et interagir, vous avez la possibilité de lui poser toutes vos questions et il vous apportera des informations plus complètes. Et puis soyons honnêtes, c’est plus ludique, même pour les adultes !

Ensuite, il vous est possible d’opter pour un billet coupe-file, puis de louer un audio-guide à l’entrée de la cathédrale. Cet audio-guide, disponible dans de nombreuses langues dont le français, vous propose deux parcours différents : un parcours pour les adultes et un parcours destiné aux enfants, qui sera un peu plus court.

Sinon, vous pouvez faire une visite libre, accompagné ou non de votre guide papier, mais vous n’aurez pas toutes les informations et explications de cet édifice.

Comment et où acheter les billets pour visiter la cathédrale de Séville ?

Là encore plusieurs solutions s’offrent à vous :

  • Vous pouvez acheter vos billets directement à l’entrée de la cathédrale, ce qui vous permettra également de vous procurer un audio-guide, attention l’attente au guichet peut être longue !
  • Vous pourrez vous procurer, en avance, des billet coupe-file. Nous en parlons plus précisément un peu plus bas. Ceux-ci vous permettront d’éviter l’attente à l’entrée de la cathédrale.
  • Pour réserver votre visite guidée, il faudra le faire sur internet. Je vous conseille de vous y prendre quelques jours en avance : visite guidée de la cathédrale et de la Giralda.
Achetez vos billets coupe-file pour la cathédrale de Séville et sa Giralda. Billets sans attente pour visiter la cathédrale de Séville.
18€
Optez pour une visite guidée de la cathédrale de Séville afin d'en comprendre l'histoire et de ne rien louper de cette immense cathédrale gothique.
30€

Visite guidée : cathédrale et Alcazar

Pour finir sur ces conseils pratiques, vous aurez également la possibilité de vous orienter vers un billet groupé, aux nombreux avantages :

  • Il vous donne accès aux deux sites touristiques incontournables de Séville : la cathédrale de Séville (et sa Giralda) ainsi que l’Alcazar.
  • Ce billet vous évite les files d’attente aux deux entrées. Ces dernières peuvent être très longues selon les périodes de l’année (plus de 2 heures d’attente en pleine saison).
  • Un guide francophone vous accompagnera tout au long de la visite.

Réservez votre visite guidée en français en avance : Séville : visite guidée de la cathédrale et de l’Alcazar.
Pour moi, ce billet est une alternative idéale. Il permet de visiter les deux sites incontournables de Séville et ce, sans file d’attente, ce qui n’est pas négligeable quand on voit le nombre de personnes qui attendent chaque jour devant, particulièrement pendant les périodes de forte affluence. Sans compte que les températures sont très élevées en été. Attendre plusieurs heures au soleil, n’est pas l’expérience la plus agréable qu’il soit. De plus, les guides francophones apportent un véritable plus à la visite grâce à leurs commentaires remarquables.

Profiter d’une visite guidée regroupant la visite de la cathédrale de Séville et de l’Alcazar.

Informations pratiques pour visiter la cathédrale de Séville

Combien coûte l’entrée à la cathédrale de Séville ?

Tout d’abord notez que quelle que soit la formule choisie (visite guidée, billet coupe-file ou billet acheté sur place) votre entrée inclut la visite de l’ensemble la cathédrale, de la Giralda, la cour des Orangers ainsi que l’Eglise du Divin Sauveur, située à 600 mètres de la cathédrale (la visite doit se faire dans les 7 jours suivants la visite de la cathédrale de Séville).

  • Le tarif pour une entrée simple achetée sur place est de 9€ par personne.
    Un tarif réduit existe pour les retraités et les étudiants jusqu’à 25 ans : 4€ par personne.
    L’entrée sera gratuite si vous êtes né(e) ou domicilié(e) à Séville, pour les enfants de moins de 14 ans accompagnés d’un adulte, pour les personnes dont le handicap est supérieur à 65% et pour les chômeurs.
    Attention, pour toutes réductions ou gratuité, un justificatif peut vous être demandé à l’entrée.
    Concernant l’audio-guide, il faudra compter 3€ par appareil.
  • Si vous optez pour un billet coupe-file acheté en avance vous évitant ainsi d’attendre à l’entrée de la cathédrale, comptez environ 18€.
  • Si vous optez pour une visite guidée, le montant sera d’environ 30€ par personne, comprenant le billet coupe-file et la visite guidée en français.
  • Il est également possible d’obtenir un billet-coupe file via le city pass de Séville.

Quand visiter la cathédrale de Séville : horaires et jours d’ouverture ?

Tout d’abord, il faut savoir que les horaires suivants peuvent être modifiés fonction des cérémonies religieuses. Nous verrons par la suite un calendrier détaillé.
Vous pourrez visiter la Cathédrale de Séville tous les jours et tout au long de l’année.
De septembre à juin :
– lundi : ouverture de 11h à 15h30
– du mardi au samedi : ouverture de 11h à 17h
– dimanche : ouverture de 14h30 à 18h

De juillet à août :
– du lundi au samedi : ouverture de 10h30 à 18h
– dimanche : ouverture de 14h à 19h

La billetterie ferme 60 minutes avant la fermeture de la cathédrale. De plus, vous devez quitter les lieux dans la demi-heure qui précède la fermeture de la cathédrale.

Attention ! La cathédrale de Séville est fermée les 1er et 6 janvier, ainsi que le 25 décembre. Les horaires de visite sont différents le 5 janvier et les 24 et 31 décembre : ouverture de 11h à 13h.

Bon à savoir : une visite autoguidée gratuite est organisée tous les lundis de 16h30 à 18h. A réserver en ligne sur le site de la Cathédrale de Séville car la capacité est limitée à 50 personnes par visite.

Notre petit conseil : si vous n’avez pas acheté votre billet coupe-file en amont, sachez que la file d’attente pour rentrer peut être très longue selon les périodes de l’année. Je vous conseille donc d’arriver tôt le matin (au moins 30 minutes à 1h avant l’ouverture). Sinon, le plus prudent est de vous procurer votre billet quelques jours avant, vous évitant ainsi la file d’attente à l’entrée.

Maintenant que vous avez toutes les informations à votre disposition pour visiter la cathédrale de Séville, je vais vous présenter, dans les grandes lignes (pour ne pas tout vous dévoiler ici), le déroulé de la visite et les trésors que vous pourrez admirer tout au long de votre visite de la cathédrale de Séville.

Localisation de la cathédrale

Que voir lors d’une visite de la cathédrale de Séville

Vous commencerez votre visite de la cathédrale par une petite salle d’exposition où vous pourrez admirer différentes œuvres.
Entrer ensuite dans cette majestueuse cathédrale dont la grandeur et la beauté ne vous laisserons pas indifférents. Que vous fassiez une visite guidée (ce que je vous conseille fortement dans la partie : Visiter la cathédrale de Séville : billets coupe-file et visites guidées) ou que vous preniez un audio guide à l’entrée, le parcours proposé permet d’apprécier l’ensemble des trésors de cette cathédrale.

La structure de la cathédrale

Pour commencer, vous n’êtes pas sans savoir que la cathédrale de Séville est la plus grande cathédrale gothique du monde et la 3ème tous styles confondus. En parlant de style, c’est un très bel exemple de mélange et de diversité. En effet, elle évolua au fil des siècles et des peuples présents à Séville, et tous laissèrent leurs empreintes architecturales et stylistiques : almohade, gothique, mudéjar, Renaissance, néoclassique et même baroque !
Ses dimensions sont relativement impressionnantes : 161 mètres de longueur, 142 mètres de largeur, pas moins de 30 mètres de hauteur, pour couvrir une surface totale au sol d’environ 23 500 mètres carrés.
Et ce n’est pas fini ! Lors de votre visite de la cathédrale de Séville, vous découvrirez 5 nefs, environ 70 voûtes en ogives, plus de 60 colonnes et pour finir, une trentaine de chapelles. Sans compter les nombreuses œuvres d’art exposées dans tout l’édifice. Elles sont tellement nombreuses que la cathédrale de Séville est le 3ème musée de peintures d’Espagne !

Je vous présente maintenant les lieux incontournables à ne pas manquer à l’intérieur de la cathédrale de Séville lors de votre visite.

Le chœur et la Capilla Mayor

Le chœur se situe au sein de la nef la plus longue d’Espagne. Je vous invite à observer et admirer les magnifiques bas-reliefs en bois ainsi que les deux orgues datant du XVIII ème siècle. Cette partie vous emmène ensuite sur la Capilla Mayor et son majestueux retable.
Ce retable fait partie des œuvres vraiment incontournables à voir au sein de la cathédrale de Séville. De style gothique, les 45 panneaux de bois sculptés, peints et ornés d’or qui composent le retable, retracent la vie du Christ à travers différentes scènes. Avec ses 20 mètres de haut et ses 246 m2, c’est le retable le plus grand du monde. Nous devons cette œuvre de toute une vie à Pieter Dancart, qui la sculpta entre 1482 et 1564.

Capilla Real

Parmi les nombreuses chapelles présentes au sein de la Cathédrale de Séville, un détour par la Capilla Real s’impose. Cette chapelle, construite au XVI ème siècle, abrite les tombeaux de rois ayant marqué l’histoire sévillane : Ferdinand III, son fil Alphonse X de Castille, Pierre Ier de Castille et sa femme María de Padilla.

Le tombeau de Christophe Colomb

Pour ceux qui ne le savent peut-être pas encore, le tombeau de Christophe Colomb se trouve au sein de cette magnifique cathédrale. Mais cela n’a pas toujours été le cas.
Christophe Colomb décède à Valladolid en 1506. C’est au sein du couvent de l’Observance dans cette même ville qu’a eu lieu son inhumation. Son fils, Diego, transféra ensuite sa dépouille de façon provisoire dans la chapelle de Santa Ana au monastère de la Cartuja à Séville. L’amiral s’y rendait régulièrement lors de la préparation de sa deuxième expédition et au retour de sa troisième expédition.
Afin de respecter ses dernières volontés, la dépouille de l’amiral fût ensuite transférée à Saint-Domingue, au sein de la cathédrale Notre-Dame de l’Incarnation. Lieu où ses fils seront également inhumés par la suite.
Le voyage du corps de Christophe Colomb ne s’arrête pas là. En 1795, suite à la signature du traité de Bâle, l’Île de Saint Domingue revient à la France. Entraînant ainsi le départ des espagnols qui se rendent à Cuba, à La Havane, amenant avec eux les restes de Christophe Colomb. C’est finalement en 1902, suite à l’indépendance de Cuba, que la dépouille revient définitivement à Séville. Vous pourrez découvrir l’impressionnant tombeau et les nombreux symboles qui le composent.
Observer également une dalle funéraire non loin de l’entrée : il s’agit du fils de Christophe Colomb, Hernando.

Sacristía Mayor

La cathédrale de Séville abrite de nombreux trésors d’une valeur inestimable. Que ce soit des tableaux de grands peintres ou des sculptures, les trésors les plus précieux se situent au sein de la Sacristía Mayor. Tout d’abord les clés de la ville de Séville, mais également la célèbre Custodia sont précieusement gardées ici. La Custodia est un ostensoir tout en argent, pesant plus de 300 kg.

L’autel en argent

Si vous passez devant, vous remarquerez forcément l’impressionnant autel en argent situé juste à côté de la Capilla Mayor. Datant du XVII ème siècle, il fût déplacé à Cadix pour le préserver des pillages durant l’invasion de l’Espagne par les troupes napoléoniennes. Mais afin de financer cette guerre, une partie a dû être fondue. Finalement, environ un tiers est revenu à la cathédrale de Séville à la fin du conflit.

Visite de la Giralda

Votre billet d’entrée pour visiter la cathédrale de Séville inclut la visite de la Giralda. Ce n’était autre que le minaret de l’ancienne Grande Mosquée de Séville. C’est devenu un véritable symbole de la ville comme expliqué dans le paragraphe vous présentant l’histoire de la cathédrale de Séville : architecture almohade, clocher de style Renaissance et son immense girouette.
Vous pouvez accéder en haut de la tour en empruntant la rampe et ses 35 paliers (et oui, ce ne sont pas des escaliers, car le muezzin montait à dos de mulet 😉 !). Attention, une bonne santé est tout de même nécessaire.
Une fois au dessus, vous pourrez profiter d’une vue absolument incroyable à 360 degrés sur les toits de Séville. Et si vous levez un peu la tête, vous verrez de nombreuses cloches. Au total, 24 cloches composent le clocher de la cathédrale, ce qui en fait le plus grand clocher d’Espagne. Chacune des cloches porte le nom d’une ville de la paroisse.

Visite de la Cour des Orangers

Parmi les derniers vestiges de la Grande Mosquée que vous pourrez voir pendant votre visite de la cathédrale de Séville, il y a la magnifique Cour des Orangers, Patio de de los Naranjos, et sa fontaine au centre. Autrefois, les musulmans utilisaient ce lieu pour pratiquer leurs ablutions avant d’aller prier.
Petite curiosité : le crocodile suspendu juste avant d’entrer dans la cour était un cadeau d’un sultan égyptien pour demander en mariage la fille du roi Alphonse X de Castille. Datant du XIII ème siècle, il est aujourd’hui remplacé par un crocodile en bois sculpté.

L’Eglise du Divin Sauveur

Avec votre billet d’entrée à la cathédrale de Séville, vous aurez la possibilité de visiter également l’église du Divin Sauveur. Située non loin de la cathédrale, cette église est la deuxième plus grande église de Séville (après la cathédrale). Elle fût, elle aussi, construite sur les vestiges d’une mosquée entre la fin du XVII ème siècle et le début du XVIII ème siècle, ce qui explique la présence d’un patio de los Naranjos. A l’intérieur, vous pourrez admirer de nombreux tableaux, retables et sculptures.

Gallerie d'images