fbpx
TOP
Tous les incontournables de Séville

Que voir et que faire à Séville ?

que-faire-seville

Que voir et que faire à Séville ?

Séville est une ville pleine de charme. De nombreuses choses sont à voir ou à faire à Séville. Très riche culturellement parlant, Séville recèle de sites et lieux d’intérêt à visiter. Vous pourrez découvrir une diversité de styles tout au long de votre visite : que ce soit dans les différentes églises, les bâtiments abritant des expositions et des musées, les constructions contemporaines au milieu de quartiers anciens, sans compter les innombrables vestiges romains et arabes qui parsèment les souterrains de la ville.
Je vous ai sélectionné ce qui sont, pour moi, les choses à voir et à faire à Séville. Voici notre classement des incontournables de Séville, ainsi que quelques bonus pour ceux qui souhaitent prolonger un peu leur séjour dans la capitale andalouse.

Parmi les sites incontournables de Séville, il y a 3 lieux en haut de la liste qu’il est impératif de visiter : la magnifique cathédrale de Séville, le somptueux Alcazar et bien entendu l’éblouissante place d’Espagne.

Visiter la cathédrale de Séville, LA visite à faire à Séville

Ou cathédrale Notre-Dame du Siège. Classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987, elle est la plus grande cathédrale gothique du monde et la troisième plus grande du monde tous styles confondus.
Ancienne mosquée de Séville, la cathédrale a conservé sa base carrée ainsi que son patio des orangers, caractéristiques typiques des mosquées de l’époque. C’est à la fin du XIIème siècle que la construction de la mosquée de style almohade fût achevée. Suite à la conquête de Séville par le Roi Saint Fernando III en 1248, la mosquée est convertie en culte chrétien, pour être ensuite transformée en cathédrale entre le XV ème et le XVI ème siècle. Une construction qui a duré pas moins de 70 ans.
Avec sa trentaine de chapelles, les tombeaux de Christophe Colomb et de son fils, son ostensoir et son retable les plus grands du monde, ses multiples peintures qui en font le 3ème musée de peintures d’Espagne. La cathédrale de Séville bât tous les records et mérite largement sa première place dans notre classement des choses à faire à Séville.
Afin d’apprécier au mieux ce lieu unique et d’en comprendre les différentes étapes de son histoire, on vous conseille vivement la visite guidée de la cathédrale de Séville.

Réservez en ligne votre visite guidée de la cathédrale de Séville et évitez les files d'attente

cathedrale-seville

Monter au sommet de la Giralda

Vous ne pouvez pas visiter la cathédrale de Séville sans monter en haut de la Giralda, véritable symbole de la ville. Ancien minaret de la mosquée, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur Séville et ses alentours à 380 degrés, ainsi que sur son patio des orangers, tout aussi appréciable vu du haut. Avec ses 24 cloches, c’est le plus grand clocher d’Espagne et chacune des cloches porte le nom d’une paroisse de la ville. Pour gravir ses 98 mètres de hauteur et ses 35 paliers, vous devrez emprunter une rampe (et non des escaliers) qui permettait autrefois au muezzin de monter à dos de mulet.
vue-giralda-cour-cathedrale-seville

Faire à Séville … une visite de l’Alcázar

Parmi les sites incontournables de Séville, il y a bien entendu le Real Alcázar et ses jardins luxuriants. La construction débute en 844 par les Omeyyades d’Espagne, puis différentes modifications sont apportées au fil du temps selon les peuples et les rois qui ont occupé la ville : les musulmans (surtout lors de la domination Almohade), puis Alphonse X, ou encore Pierre Ier de Castille et León (il fît appel à des artisans de Grenade car il souhaitait reproduire un « petit Alhambra » à Séville), ou encore Charles Quint. Cela fait maintenant plus de 7 siècles que l’Alcázar est une résidence royale, mais aussi un lieu touristique à faire à Séville.
L’ensemble du palais regorge de richesses architecturales et de styles aussi divers et variés : mudéjar, renaissance, gothique, baroque, …
La visite se termine en beauté par les jardins du palais : un véritable havre de paix, où il fait bon flâner et déambuler à travers la végétation parfaitement entretenue, le labyrinthe, les fontaines ou encore les différentes mosaïques. Surtout, ne loupez pas les Bains de Doña María de Padilla dans une salle voûtée sous le palais. Ils furent construits en l’honneur de la maîtresse attitrée de Pierre Ier de Castille et León.
Avec la cathédrale de Séville, l’Alcázar est également inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1987.
Là aussi, nous vous recommandons d’opter pour une visite guidée de l’Alcazar, pour les explications du guide, bien sûr, mais aussi et surtout pour éviter l’interminable file d’attente à l’entrée du monument. Sachez qu’il existe des visites guidées incluant la visite de la cathédrale ainsi que la visite de l’Alcázar.

Réservez votre visite guidée de l'Alcazar et découvrez un lieu unique !

alcazar-palais

Flâner sur la plaza de España

Avançons dans notre classement des incontournables de Séville : je vous présente la place d’Espagne. Construite à l’occasion de l’Exposition Ibéro-américaine de 1929, c’est une oeuvre signée Aníbal González. Après 14 ans de travaux, cette place en demi-cercle a un diamètre de 200 mètres et possède 48 bancs recouverts d’azuléjos, un petit canal où il est possible de faire de la barque, quatre ponts le surmontant, deux tours et bien d’autres surprises à découvrir. Le palais au centre de la place est un délicat mélange de styles (comme de nombreux édifices andalous) : néo-Renaissance, gothique et mudéjar ; et de matériaux : céramique, briques ou encore marbre. La place d’Espagne est l’une des plus belles choses à voir à Séville.

visiter-place-espagne-seville

Se balader dans le parc de María Luisa

Poursuivons logiquement notre découverte de Séville à travers les lieux incontournables à voir à Séville. La place d’Espagne fait partie du très joli parc de María Luisa. Sa version telle que nous la connaissons actuellement date également de l’Exposition Ibéro-américaine de 1929. Ce parc était avant une partie des jardins du Duc de Montpensier. C’est à sa mort que sa femme en céda une partie à la ville. Après quelques travaux, le parc fût ouvert au public en 1914. Sa transformation se poursuivit ensuite pour accueillir l’Exposition Ibéro-américaine : des bassins, des jardinets, de nombreux azulejos et sculptures et une multitude de sentiers traversant le parc de María Luisa où vous pourrez découvrir une variété impressionnante d’arbres : orangers, palmiers, magnolias, eucalyptus, …
parc-maria-luisa-seville

Découvrir la plaza de America

Si vous traversez le Parque de María Luisa, vous tomberez sur la place d’Amérique. Ce fût la place d’honneur de l’Exposition Ibéro-américaine de 1929. Oeuvre de Aníbal González, vous pourrez admirer 3 pavillons : Mudéjar, Royal et Renaissance. Ils sont respectivement devenus le musée des arts et coutumes populaires, le siège du syndicat d’initiatives et le musée archéologique. En leur centre, un jardin typique andalous, ses fontaines et sans oublier les fameux azuléjos. C’est également ici qu’il faut se rendre pour nourrir les pigeons.
musee-art-tradition-seville

Musée archéologique et musée des arts et traditions populaires

Comme cité précédemment, ces deux musées se trouvent place d’Amérique et se tiennent dans les anciens pavillons de l’Exposition Ibéro-américaine. Le musée archéologique est dans le pavillon de la Renaissance. De nombreux vestiges romains sont exposés, provenant majoritairement du site archéologique Italica.
Le musée des arts et traditions populaires se tient, quant à lui, dans le pavillon Mudéjar. Comme son nom l’indique, il témoigne des modes de vie andalous à travers différentes époques.
musee-art-tradition

Visiter les archives des Indes

L’archivo General de Indias est le troisième édifice de Séville à être classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce qui en fait un incontournable à voir à Séville. Il abrite de nombreux documents tels que le carnet de bord de Christophe Colomb ou des plans de villes américaines, et plus généralement tous les documents concernant les territoires espagnols d’outre-mer depuis la découverte des Amériques. Il ne faut pas manquer l’escalier en marbre absolument magnifique, sa cour centrale et ses expositions temporaires.

Visiter le musée des beaux arts

Le Museo de Bellas Artes de Séville est la deuxième pinacothèque d’Espagne (une pinacothèque est un musée de peintures). Il prend place au sein de l’ancien couvent de la Merced Calzada qui a été construit à partir de 1603. C’est à partir du XIX ème siècle que ce couvent est transformé en musée. Les oeuvres viennent de différents monastères et couvents qui ont été expropriés et dont les biens ont été confisqués ; des donations ; ou de diverses acquisitions au cours de l’histoire. Vous pourrez entre autres admirer les oeuvres d’artistes comme Murillo, Zurbarán, Velázquez, ou encore Goya. Un véritable voyage du Moyen-Âge au XX ème siècle retraçant l’histoire de l’art espagnol.
Mais le musée n’est pas réputé que pour ses oeuvres : le bâtiment de l’ancien couvent lui-même est à voir également. Ses jolis patios, son cloître orné d’orangers et palmiers, sa magnifique église ou encore le majestueux escalier de marbre. Autant de raisons de venir visiter ce musée des Beaux-Arts.

Monter en haut du Metropol Parasol

Pour continuer sur les incontournables à voir à Séville, je vous invite à visiter le Metropol Parasol, appelé également les Champignons. Cette structure, entièrement construire de bois, devait être initialement un parking. Mais pendant les travaux, des vestiges romains et arabes ont été découverts, ce qui annula le projet de parking. C’est donc le bâtiment que nous connaissons actuellement qui a vu le jour. Il faut absolument monter sur la passerelle se trouvant au dessus des « chapeaux » de ce champignon géant pour admirer une vue à 360 degrés sur Séville.
Metropol-Parasol-Seville

Visiter l’Antiquarium et ses vestiges antiques

Je viens juste de vous parler de vestiges archéologiques retrouvés lors de travaux. Et bien ces vestiges sont aujourd’hui exposés à l’Antiquarium. Ce lieu d’intérêt à Séville se trouve en dessous du Metropol Parasol, à proximité de l’ascenseur que vous devrez emprunter pour vous monter sur la passerelle.
Ce petit musée abrite des vestiges encore en parfait état particulièrement les mosaïques romaines.

antiquarium-seville

Visiter les arènes de Séville, un incontournable à faire à Séville

Un véritable coup de coeur architectural à faire absolument à Séville : la plaza de Toros de la Real Maestranza. Les arènes de Séville sont situées en plein coeur de la ville et font parties des plus anciennes et plus belles d’Espagne. Elles abritent également un musée sur l’histoire de la tauromachie. Lors de la visite, vous accèderez à ce musée, mais aussi à certaines pièces importantes lors d’une corrida (chapelle, écuries,…) ou encore à la piste centrale.
arenes-de-seville

Visiter le Castelo San Jorge et son marché couvert

Le Castillo de San Jorge et le Mercado de Triana sont deux lieux d’intérêt collés l’un à l’autre, à faire lors de votre séjour à Séville.
Le premier, le château de Saint Georges, est l’ancien siège du tribunal de l’Inquisition et servit également de prison. Aujourd’hui, vous pourrez découvrir les ruines de bâtiment qui est devenu un lieu de réflexion sur les abus du pouvoir.
A la fin de votre visite, je vous invite à faire un tour au marché de Triana où de nombreux petits stands vous attendent pour vous restaurer et déguster de bonnes spécialités locales. La sortie du musée donne directement, dans le marché qui est couvert.