fbpx
TOP
Plaza de Toros de la Real Maestranza de Caballería de Séville

Arènes de Séville

visiter-arenes-de-seville

Arènes de Séville

Parmi les sites incontournables de Séville, je vous présente la Plaza de Toros de la Real Maestranza de Caballería de Séville, plus connues en tant qu’arènes de Séville. Ce lieu est une des plus belles et des plus anciennes arènes d’Espagne. A travers cet article, vous découvrirez cet incontournable et quelques conseils pratiques pour ne rien louper de votre visite !
Dans un premier temps, je vous présenterai succinctement l’histoire de ce site, avec certaines coutumes et traditions. Puis, vous trouverez tous les conseils et toutes les informations pratiques pour une visite réussie. Et pour finir, je vous proposerai une visite des arènes de Séville, une visite à faire à Séville.

Profitez d'un pass 24h ou 48h pour vous déplacer en tout liberté dans Séville. Montez et descendez où vous voulez ! Réservez vos billets pour le bus touristique à arrêts multiples !

Histoire de la Plaza de Toros de la Real Maestranza

Tout d’abord, il faut savoir que les arènes de Séville tiennent leur nom de l’institution militaire laïque, la Real Maestranza, à qui elles appartiennent encore aujourd’hui. Cette institution avait pour origine la formation des nobles aux pratiques militaires équestres. Aujourd’hui, elle est particulièrement connue pour posséder ces fameuses arènes ; ainsi que pour son implication dans la promotion des arts dans les domaines taurin et équestre.

Les arènes

Revenons aux arènes : la construction débuta en 1761, pour être entièrement achevée 120 ans plus tard. Elles ont été créées afin de remplacer les anciennes arènes, rectangulaires et en bois, qui n’étaient plus propices au bon déroulement des corridas. Construites en différentes étapes et sur des ruines, les arènes de Séville ont une forme particulière : elles ne sont ni rondes, ni ovales. C’est cette particularité qui les rend uniques en Espagne.
Contrairement aux autres arènes du pays, la Maestranza de Séville fait partie intégrante du centre ville : exceptée la façade donnant sur le Guadalquivir, elle est entièrement entourée de constructions.

La tauromachie

La tauromachie fait parie intégrante de la vie des Sévillans et des traditions locales tout comme le flamenco. Autrefois pratiquée à cheval, elle servait d’entraînement pour les chevaliers. Aujourd’hui, les toréadors sont majoritairement à pieds.
De nombreux matadors légendaires ont foulé le sable de ces arènes : Juan Belmonte, Pedro Romero ou encore José Delgado, pour n’en citer que quelques uns.

Horaires, tarifs et billets pour visiter les arènes de Séville

Horaires de visite des arènes de Séville.

Comme beaucoup de sites à Séville, les horaires varient en fonction de la saison.
Entre le 1er avril et le 31 octobre : ouverture de 9h30 à 23h00
Entre le 1er novembre et le 31 mars : ouverture de 9h30 à 19h00
Horaires spécifiques :
– fermé le 25 décembre
– Vendredi Saint : ouverture de 9h30 à 15h00
– jours de spectacles taurins : ouverture de 9h30 à 15h00 (et jusqu’à 19h00 les jours de novilladas)

Les visites se font obligatoirement en groupe. Les départs de ces visites accompagnées sont toutes les 20 minutes (la première est à 9h50). Concernant les explications, chacun dispose d’un audio-guide de la langue de son choix (français, anglais, espagnol, …).

Tarifs d’entrée aux arènes de Séville.

L’entrée est de 8€
Tarif spécial pour les personnes de plus de 65 ans, les retraités et les étudiants : 5€
Enfant de 7 à 11 ans : 3€
Gratuit pour les enfants de mois de 6 ans (accompagnés d’un adulte)
Concernant les tarifs de groupe, je vous invite à vous rendre sur le site des Arènes de Séville

Où acheter ses billets pour les arènes de Séville ?

Vous pouvez les acheter directement à l’entrée des arènes.
Ou sur le site internet suivant : Sevilletourexperience.com
Il existe également un pass 24h ou 48h permettant de vous déplacer en bus pendant toute cette durée et de profiter de réduction à l’entrée de certains sites, dont les arènes de Séville. Ce bus à arrêts multiples permet de vous déplacer entre différents lieux touristiques et descendre à l’arrêt que vous souhaitez pour reprendre ensuite un bus ensuite à votre convenance.

Visiter les arènes de Séville

Lors de votre visite des arènes de Séville, vous découvrirez tout d’abord un musée avec différentes pièces regroupant des œuvres liées à la tauromachie et à son histoire. Vous pourrez parcourir ensuite les grands couloirs voûtés vous amenant jusqu’à l’entrée de l’arène, en traversant différents lieux importants du site. La visite se clôturera au cœur même de l’arène, avec une vue imprenable sur ses 116 balcons.

Le musée des arènes de Séville.

Le musée en situé en dessous des gradins. Il est composé de 4 salles d’exposition, dévoilant des œuvres d’art qui retracent l’histoire de la tauromachie en Espagne. Chaque salle est dédiée à une période historique ou à un thème précis. Dans la dernière salle, vous pourrez admirer différents accessoires ayant appartenu à des matadors : habits, capes, … Et même des bustes de taureaux qui ont marqué l’histoire : par exemple le premier taureau gracié. Les habits sont d’une incroyable beauté, conçus de soie et d’or.

Des couloirs jusqu’à la piste des arènes de Séville.

L’architecture de ces couloirs est remarquable grâce à un ensemble de très belles voûtes en pierres.
Viennent ensuite les différents « services » de l’arène. Parmi eux, vous aurez accès aux écuries et à la chapelle, où une dernière prière est dite par les toreros avant chaque corrida. Vous poursuivrez ensuite la visite par la porte principale, donnant directement accès à la piste des arènes. C’est ici la limite entre l’intimité d’un homme et la vie publique du matador.
Au sein de l’arène, une infirmerie et une boucherie sont également présentes, mais non visibles lors de la visite.

L’arène de Séville : la piste.

C’est ici que les corridas et autres démonstrations ont lieu. Au milieu de la piste de sable ocre, vous pourrez observer les 116 balcons, mais aussi les loges de la famille royale. Aujourd’hui, les arènes ont une capacité pouvant aller jusqu’à 14 000 spectateurs.
Avant d’entrer en piste, les matadors saluent la statue d’une femme dont le nom vous évoquera surement quelque chose : Carmen, célèbre opéra de G. BIZET. C’est ici qu’elle fut assassiner.

Quand voir une corrida à Séville ?

Chaque année, la saison des corridas débutent le dimanche de Pâques avec une des plus prestigieuses corridas : la corrida del Domingo de Resurrección. Puis tout au long de la saison, les arènes de Séville seront le théâtre de spectacles taurins impressionnants. La saison se termine au mois d’octobre, avec une dernière corrida à l’occasion de la fête de la Vierge du Pilar.

Localisation des arènes de Séville

Galerie photos