fbpx
TOP

Antiquarium de Séville : musée et site archéologique

antiquarium-seville

Antiquarium de Séville : musée et site archéologique

Bienvenue à l’Antiquarium de Séville ! Le musée est situé Plaza de la Encarnación et plus précisément, sous le magnifique Metropol Parasol. Son emplacement est étroitement lié avec cette infrastructure. C’est ce dont nous allons parler dans un premier temps, lors de la présentation de l’histoire de ce lieu. Ensuite, je vous présenterai l’aspect plus pratique de votre visite à l’Antiquarium.

Histoire de l’Antiquarium de Séville

C’est dans les années 1990 que furent découverts les vestiges archéologiques exposés à l’Antiquarium. Comme évoqué dans l’article sur le Metropol Parasol, cet emplacement géographique était un ancien marché, abandonné puis détruit en 1973. Souhaitant dynamiser ce secteur, la ville de Séville avait prévu d’implanter un parking souterrain. Mais le destin en a voulu autrement : des vestiges romains et arabes ont été découverts lors du chantier. Le projet a donc été interrompu puis abandonné définitivement. Mais, pour ne pas laisser à l’abandon ce terrain, un appel à projet a été lancé. Finalement c’est le Metropol Parasol qui a été construit. Cette infrastructure a été accompagnée par un marché, une place publique et le fameux Antiquarium.
En effet, les vestiges découverts à cet emplacement sont des traces de vie remontant à la création de la ville de Séville. Faisant partie du patrimoine historique et culturel, il était impensable de ne pas le valoriser. D’autant plus qu’une majorité de l’ancienne ville est recouverte par l’actuelle ville de Séville que nous connaissons ; les recherches archéologiques sont alors très réduites. Le projet de musée est donc né.
Savez-vous ce que signifie Antiquarium ? Il s’agit d’un musée de petite taille, où sont exposés des vestiges suite à des recherches archéologiques réalisées dans le secteur. Il y en a beaucoup en Italie.

Fondée au VIIIème siècle avant Jésus Christ sous le nom de Spal par les Tartessiens, Séville est une ville qui n’a cessé de grandir et de se développer. En 205 avant JC, Séville est envahie par les Romains. Puis par Jules César en -42. En 712, elle est conquise par les Arabes. Elle passera entre les mains des Almoravides en 1091, avant d’être enlevée à ces derniers par les Almhohades. Arrivent ensuite les Rois Catholiques qui s’emparent de la ville. Christophe Colomb fait partie de l’histoire de Séville. En découvrant l’Amérique, Séville est la seule ville à commercer avec eux, grâce à sa position géographique stratégique : proche du Guadalquivir. Elle s’enrichit beaucoup à cette période.

Visiter l’Antiquarium de Séville

Lors de votre visite, vous pourrez admirez de nombreux vestiges en parfait état. Ils sont le témoignage de la vie à l’époque romaine. Les mosaïques de la maison romaine et des autres espaces de vie sont particulièrement impressionnantes de part leur état de conservation et leur minutie.

Comment accéder à l’Antiquarium ?

L’accès est simple, il se trouve à côté de l’ascenseur montant à la passerelle du Metropol Parasol. Prenez l’escalier qui descend se trouvant dans le champignon sur la Plaza de la Encarnación.
Une fois descendu, vous ne pourrez pas louper le musée.
L’entrée vous coûtera 2,10€ par personne.
Tarif spécial pour les étudiants, les plus de 65 ans et les groupes de plus de 10 personnes : 1,60€ par personne.
Gratuit dans certaines conditions : si vous avez déjà un ticket pour l’Alcazar, pour les résidents ou les natifs de Séville et les personnes en situation de handicap.

Quand visiter l’Antiquarium ?

Ce site est ouvert tous les jours (sauf le lundi) de 10h à 20h. Le dimanche et pendant les vacances, les horaires varient : il est ouvert de 10h à 14h seulement.
Une visite gratuite est disponible, mais il faut réserver au moins une semaine à l’avance par téléphone. Tous les renseignements se trouvent sur le site de l’Antiquarium.