0 comments

Si l’on vous parle de vague à Séville, n’y vous méprenez pas, il ne s’agira non pas d’une vague venue des côtes proches de Cadix ou de Huelva mais plutôt d’une vague de chaleur. Cette chaleur estivale, elle fait bel et bien partie de la vie de la capitale andalouse et de ses habitants. On parle beaucoup d’elle, on tente d’y échapper et on organise notre journée en fonction de son intensité.

À Séville, la sieste est loin d’être un mythe. Une fois le déjeuner passé, les sévillans se gardent bien de fréquenter les rues de la ville au profit de ce moment sacré. Mais avant que la ville ne dorme, plongée dans un silence peu commun, savourez ces heures matinales où se lever de bonne heure prend tout son sens. En effet, les travailleurs, les promeneurs et les touristes se réjouissent de pouvoir profiter de ces heures de relative fraîcheur avant de la retrouver en soirée. L’été sévillan appartient à ceux qui se lèvent tôt, dit-on.

Les rues de Tetúan et Sierpes, rues commerciales emblématiques de la ville, sont couvertes de bâches qui protègent les passants. C’est le moment pour flâner, entrer dans quelques magasins, s’acheter des souvenirs ou s’arrêter prendre un petit déjeuner avec un œil sur votre guide ou sur les cartes postales récemment acquises. Attardez-vous également devant différents groupes de musique ou artistes de rue qui donnent vie et gaité à la promenade.

Dirigez-vous ensuite vers le Barrio Santa Cruz. Profitez de ses ruelles étroites et pittoresques justement aménagées dans le but de se procurer de l’ombre, cette ombre si recherchée en été. Au détour de ses rues, appréciez les patios sévillans, débordants de plantes et de fleurs.

Pour répondre à votre soif, cette fois-ci de culture, entrez dans l’Hôpital des Vénérables. Vous vous y plairez non seulement pour la fraîcheur de ses mûrs mais pour le patrimoine artistique d’envergure qu’abrite cet ancien hospice de style Baroque du XVIIème siècle.

La matinée touche à sa fin et les rues se vident peu à peu. La Plaza doña Elvira, qui se trouve à quelques mètres de là, sera le cadre parfait pour se rafraîchir en terrasse.
Laissez-vous bercer par le bruit de l’eau d’une romantique fontaine située au centre de cette place ombragée par les orangers, là où est né l’amour entre Don Juan Tenorio et doña Elvira.

About the Author

Related Posts

Découvrez notre classement des cinq meilleures adresses de Tapas de Séville. Dégustez des tapas...

Le touriste averti que vous êtes ne manquera pas de goûter à la gastronomie locale, occasion inouïe...

Si vous êtes de passage dans la capitale andalouse au mois de septembre, la « Bienal  flamenco »...

Leave a Reply