0 comments

Une chaude après-midi s’achève et vous émergez de la sieste, prêts à reprendre le pouls de la ville qui s’éveille à nouveau. En effet, les températures, maintenant plus basses, nous permettent de reprendre nos activités. Nul ne reste indifférent à la douce animation qui se prépare dans les rues à la tombée du jour. Séville se dévoile à vous sous un autre visage, celui de la nuit qui s’avance et qui promet d’être pleine de surprises.

Tandis que certains prennent possession des terrasses des brasseries, d’autres profitent encore des magasins qui ne fermeront qu’à 22 heures.
Au même moment, la Place del Salvador se remplit peu à peu. C’est là, devant le plus grand monument religieux de Séville après la Cathédrale, que les sévillans et estivants prennent un verre et s’amusent à observer la manière dont s’anime peu à peu la place; enfants, jeunes et moins jeunes s’y rassemblent dans une ambiance conviviale.

Pour vous restaurer, choisissez l’Arenal, le Barrio Santa Cruz ou encore Triana; l’offre est grande. Poisson frit ou charcuterie ibérique, les cartes sauront satisfaire les goûts de chacun. Sachez qu’en été, plusieurs restaurants ou bars à tapas vous accueillent dans leur patio.

Les amoureux du 7ième art auront l’occasion rêvée de préférer le cinéma en plein air aux salles obscures. Dans le patio de la Diputación, à côté des Jardins de Murillo, des films actuels, espagnols ou étrangers, primés aux plus importants festivals de cinéma sont à l’affiche.
À partir du mois de juillet et jusqu’à mi-septembre, un film y est projeté tous les jours à 22h15. L’entrée vous coûtera quatre euros seulement.

En juillet, la Real Maestranza, la cathédrale de la tauromachie dit-on, accueille les novilladas qui mettent en scène la lutte entre jeunes taureaux et jeunes toreros.
Pas aussi prestigieuses que les corridas, les novilladas pourront tout de même vous offrir un spectacle digne d’apprécier.

Si vous ouvrez davantage l’éventail des activités culturelles, vous ferez une rencontre unique en son genre. Dans un cadre envoûtant, les concerts des jardins du Real Alcazar vous raviront. Le mariage de la musique et de la quintessence de l’emblématique palais renfermant sept siècles d’Histoire vous transportera dans les rêveries les plus étonnantes. Il y en a pour tous les goûts : flamenco, jazz, musique classique, médiévale ou encore baroque.

Pour prolonger la soirée, prenez place sur une des terrasses installées sur la rive du Guadalquivir pour rêvasser un peu plus devant le reflet de la lune sur le fleuve.
Festive, Séville étonne par la joie de vivre de ses habitants qui savent profiter du moment présent. Les éclairages nocturnes participent aussi à la beauté de l’instant et les couche-tard se laissent entraîner, sans grande résistance sans doute, vers différents clubs de la ville. Casino, Chile y Puerto de Cuba font partie des plus connus.
Alors, qu’attendez-vous pour vivre au rythme des nuits sévillanes ?

About the Author

Related Posts

Découvrez notre classement des cinq meilleures adresses de Tapas de Séville. Dégustez des tapas...

Le touriste averti que vous êtes ne manquera pas de goûter à la gastronomie locale, occasion inouïe...

Si vous êtes de passage dans la capitale andalouse au mois de septembre, la « Bienal  flamenco »...

Leave a Reply