0 comments

Gigantesque, magnifique, la Cathédrale Notre Dame du Siège de Séville avec une superficie et des dimensions vertigineuses est l’une des plus grandes cathédrales du Monde. Elle est également la plus grande construction gothique entièrement construite au Moyen-Age. Véritable joyau de l’histoire et de la culture ibérique, la cathédrale de Séville est inscrite au patrimoine mondial de l’Humanité, UNESCO, depuis 1987.
Après la conquête de Séville en 1248, les chrétiens consacrent l’ancienne grande mosquée Almohade et y officient leur culte en procédant à quelques aménagements. En 1356, un tremblement de terre fragilise grandement l’édifice. Le chanoine de la cathédrale décide, en 1401, de « construire une église si belle et grandiose que ceux qui la verraient les croiraient fous ». Séville est alors une des plus grandes villes du monde, têtes couronnées, commerçants, artisans, artistes et érudits y convergent, le plus souvent via les rives du fleuve Guadalquivir. La fin des travaux est décrétée en 1506. Les bâtisseurs conservent de l’héritage Almohade le goût pour les dimensions grandioses (à l’exemple de la nef : la plus grande d’Espagne), le Patio des Orangers, l’imposante Porte du Pardon et l’emblématique minaret devenu Giralda.
L’ensemble architectural de la cathédrale de Séville est a couper le souffle. Vitraux, orfèvreries, tableaux, statues, œuvres d’or et d’art sont à découvrir. Un cœur monumental, une chapelle majeure spectaculaire avec son retable gothique unique, une trentaines de chapelles, l’ostensoir le plus grand du monde. C’est en ce lieu que repose Christophe Colomb. Ses manuscrits et livres, légués par son fils Hernando, sont conservés dans les dépendances de la bibliothèque Capitulaire jouxtant la Giralda. Cette tour devenue clocher de la cathédrale de Séville avoisine les 100 mètres de hauteur. Les chrétiens élevèrent le minaret maure pour installer les cloches et une statue de bronze symbolisant la Foi. Son ascension par une rampe (car on y montait à cheval ou dos d’âne) est largement récompensée par une vue panoramique unique sur Séville.
La visite de la cathédrale de Séville nécessite du temps et un peu de préparation. Il est facile de s’y perdre et la chaleur andalouse peut altérer l’attention des visiteurs. Munissez-vous d’une bouteille d’eau, d’un guide ou audioguide (en vente dans la boutique de la cathédrale de Séville en français, allemand, anglais, italien, portugais, japonais, plan en braille), d’une bonne paire de chaussure ! Ouvert au public le lundi de 11h à 15h30, possibilité par réservation de visite avec audioguide en anglais ou espagnol gratuit de 16h30 à 18h. Du mardi au samedi de 11h à 17h. Le dimanche de 14h30 à 18h. Soyez vigilant, les horaires peuvent être modifiés en fonction du calendrier des célébrations religieuses. Entrée générale: 9EUR, tarif réduit à 4EUR pour les retraités et les étudiants (- 25 ans), gratuit pour les moins de 14 ans accompagnés d’un adulte, les chômeurs, les personnes handicapés (+65%). Accès par la Avenida de la Constitución, toilettes et table à langer pour les visiteurs.

About the Author

Related Posts

À pied, en calèche ou à vélo, découvrez le plus important et le plus prestigieux parc de la ville....

☼ Passionné d’histoire et de patrimoine, amoureux de la nature, envie de voyager: le Royal Alcazar...

Si vous visitez Séville vous ne pourrez louper le célèbre Metropol Parasol. Ce monument...

Leave a Reply